Présentation du WUC

Le Congrès Mondial Ouïghour (World Uyghur Congress, WUC) est une organisation internationale qui représente l’intérêt général du peuple ouïghour à la fois du Turkestan oriental et à l’étranger.

Le WUC est créée le 16 avril 2004 à Munich, en Allemagne lorsque les deux organisations ouïghoures les plus importantes, le « Congrès Mondial des Jeunes Ouïghours » et le « Congrès National du Turkestan oriental » se sont unies pour former une seule organisation internationale représentant l’intérêt ouïghour. L’objectif principal du WUC est de promouvoir les Ouïghours à utiliser des moyens démocratiques, pacifiques et non violents pour déterminer l’avenir politique du Turkestan oriental.

En tant qu’organisation démocratique, tous les dirigeants du WUC sont élus démocratiquement par les participants venant du monde entier lors de l’Assemblée Générale qui a lieu à tous les 3 ans. Le WUC reste a des contacts avec la plupart des organisations ouïghoures dans le monde et qui promouvoient de manière pacifique les Droits de l’Homme, la liberté religieuse et la démocratie chez les Ouïghours du Turkestan oriental.

Lors de la première Assemblée Générale du WUC en 2004, Mr. Erkin ALIPTEKIN est élu démocratiquement comme président du Congrès jusqu’en 2006, date de la seconde Assemblée Générale. Mr. ALIPTEKIN est l’ex-Secrétaire Général de l’Organisation des Nations et des Peuples Non-Représentés qui siège à la Hague aux Pays-Bas. Il possède une expérience remarquable dans le travail avec les organisations internationales et les gouvernements dans le lobbying pour le droit des peuples ouïghour à l’autodétermination. Il est aussi un ami proche du Dalaï-lama, le chef spirituel du peuple tibétain.

Lors de la seconde Assemblée Générale tenue à Munich les 24-27 novembre 2006, les représentants ouïghours qui sont venus du monde entier, ont unanimement élu Madame Rebiya KADEER (Rabiye Qadir en ouïghour) comme la Présidente du WUC.

La troisième Assemblée Générale du WUC a eu lieu à Washington DC du 21 au 27 mai 2009. Les délégués et observateurs venant d’Allemagne, d’Australie, de Belgique, du Canada, du Danemark, de France, du Japon, du Kazakhstan, du Kirghizstan, de Norvège, des Pays-Bas, de Suède et de Turquie ont assistés à l’Assemblée. Rebiya KADEER, la chef du mouvement international des Ouïghours pour les Droits de l’Homme et la démocratie, est élue, encore une fois unanimement, à la présidence du WUC.

La quatrième Assemblée Générale du WUC a eu lieu à Tokyo, au Japon du 14-18 mai 2012. Les délégués et observateurs venant d’Allemagne, d’Australie, de Belgique, du Canada, du Danemark, des États-Unis, de France, du Japon, du Kazakhstan, du Kirghizstan, de Norvège, des Pays-Bas, de Suède et de Turquie ont assistés à l’Assemblée. Rebiye KADEER , présidente de la fondation internationale des droits de l’homme et de la démocratie ouïghour a été réélue unanimement comme présidente du WUC pour une troisième fois.

La cinquième Assemblée Générale du WUC a eu lieu à Paris, en France du 11-13 juillet 2016. L’Assemblé a réunie plus de 140 délégués du WUC venant de 18 pays pour élir un nouveau président, modifier la Charte de l’organisation et pour discuter de futures stratégies de plaidoyer pour les quatre prochaines années. Rebiya KADEER a été réélue comme présidente du WUC pour une quatrième fois.

La sixième Assemblée Générale du WUC a eu lieu à Munich, en Allemagne du 10-12 novembre 2017. L’Assemblé a réunie plus de 100 délégués du WUC venant de 18 pays qui ont approuvé les modifications à la Charte, ainsi qu’un nouveau groupe de direction pour les quatre prochaines années. Dolkun Isa a été élu comme président du WUC.