L’ETAT CHINOIS VENDRAIT DES ORGANES PRÉLEVÉS SUR DES MUSULMANS VIVANTS

CNEWS, 09.26.2019

Une entorse de plus aux droits de l’Homme ? L’avocat Hamid Sabi a demandé mardi 24 septembre à l’ONU d’enquêter sur les lourds soupçons pesant sur la Chine, qu’il accuse de se livrer à des prélèvements d’organes sur des membres vivants de la communauté musulmane ouïghoure et du mouvement Falung Gong, interdit depuis 1999.

Lire la suite...

Une vidéo sur les Ouïghours met la Chine face à ses contradictions sur la répression au Xinjiang

FranceInfo, 09.23.2019
Ces images ont été postées mercredi 18 septembre sur Internet, sur YouTube puis Twitter, sous un compte anonyme baptisé War on Fear, Guerre à la Peur. Peu après, les Australiens les ont repérées, plusieurs experts les ont identifiées comme plausibles, et la classe politique australienne s’en est emparée ce dimanche 22 septembre. Que voit-on sur ces images, tournées de haut, par un drone, tantôt en plan large, tantôt en plan resserré ?
Lire la suite...

Répression des Ouïghours : ce que les États démocratiques peuvent faire pour s’y opposer

Bitter Winter, 27 julliet 2019

Par Robert Clark – Dans le cadre de la brutale répression qu’elle mène contre les Ouïghours, la Chine a installé des logiciels de reconnaissance faciale dans 6,7 millions endroits différents à travers le Xinjiang, notamment dans des mosquées et des logements privés. La réponse de la communauté internationale n’a pas été assez ferme.

Lire la suite...

La famille Ouïghour attend toujours la visite des diplomates belges

RTBF, 11 julliet 2019

Par R. Duculot – L’affaire avait fait grand bruit mi-juin lorsqu’une mère de famille ouïghour et ses quatre enfantsavaient été chassés de l’ambassade de Belgique alors qu’elle attendait son visa pour retrouver son mari qui a obtenu l’asile chez nous en 2018. Ablimit Tursun, sans nouvelle des siens après cette mésaventure, avait témoigné toute son inquiétude de ne jamais les revoir, les Ouïghours étant une minorité persécutée en Chine.

Lire la suite...

«Chine, libère mon père» : l’appel d’un Ouïghour réfugié en Belgique

Liberation, 24 julliet 2019

Par Arnaud Vaulerin – Citoyen belge, Aiziheer Ainiwaer est sans nouvelle de son père, Ainiwa Niyazi, depuis avril 2018 quand ce dernier a été arrêté «sans raison» comme des centaines de milliers d’autres internés par le régime chinois dans les camps du Xinjiang.

Lire la suite...

Les Ouïghours et les bouddhistes disparaissent des manuels scolaires censurés par le PCC

Bitter Winter, 2 Août 2019

Par Wang Yong –  Après le retrait de mots comme Dieu et la Bible des chefs-d’œuvre littéraires dans les manuels scolaires de primaire, c’est à présent au tour des termes liés aux minorités religieuses et ethniques de disparaître.

Lire la suite...

Répression des Ouïgours en Chine: “Rendez-moi ma mère!”

L’Express, 6 February 2019

Par Emile Ton – Comme un million de Ouïgours, Gulbahar Haitiwaji est internée dans un camp depuis deux ans. Sa fille se bat pour la libérer.

Lire la suite...

INTERNATIONALDes ONG réclament une enquête de l’ONU sur la détention des Ouïghours en Chine

Lemuslimpost

« Ensemble, nous lançons un appel aux Etats membres du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour qu’ils mettent en place, lors de la prochaine session à la fin du mois, une mission d’établissement des faits chargée d’enquêter » sur la détention « arbitraire » des Ouïghours dans le Xinjiang, a déclaré le directeur de Human Rights Watch, Kenneth Roth.

Une telle enquête doit être décidée par la majorité des 47 Etats membres du Conseil, dont la Chine est actuellement membre.

Lire la suite...

Les commerçants du Xinjiang contraints de respecter des règles absurdes

Bitter Winter 

Les autorités de la région autonome ouïghoure du Xinjiang considèrent le prétendu « maintien de la stabilité » comme leur politique prioritaire et adoptent toutes sortes de mesures pour l’assurer.

Lire la suite...

DES MANIFESTATIONS À BERLIN EN SOLIDARITÉ AVEC LES OUÏGHOURS

Actualite News

Une manifestation s’est tenue, vendredi, devant le consulat chinois à Berlin où les personnes rassemblées ont exprimé leur solidarité avec le peuple ouïghour.

Des représentants du Congrès mondial ouïghour, de l’Union du Turkestan oriental en Europe, de l’association Berlin Alperenler et de la communauté turque de Berlin ont participé à la manifestation.

Lire la suite...