LA CONTRE-SURVEILLANCE – Le retour du regard

Mediapart, 18.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par Mediapart, photo Chuan Ming Ong pour Rest of World

Muharram Muhammad’ali n’a pas parlé à sa famille depuis que le portable de sa sœur est mort l’année dernière, mais il appelle parfois le téléphone fixe de ses parents à Turpan, une ville de l’est de la région autonome ouïghoure du Xinjiang en Chine. Depuis que la pandémie de coronavirus s’est propagée au Xinjiang cet été, les maisons de la région ont été scellées, isolant encore davantage les habitants qui étaient déjà pratiquement coupés du monde extérieur. La ligne est toujours occupée, mais, explique-t-il, le fait qu’elle soit toujours en service signifie que sa mère est vivante et qu’elle paie la facture.

Lire la suite...

L’Europe ne peut plus ignorer les violations des droits de l’homme contre les Ouïghours dans ses relations avec la Chine

News24, 16.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par News24, photo wiki.

Alors que des plans révélaient que la Chine intensifiait ses investissements en Italie, y compris la construction de nouveaux ports à Venise et à Trieste dans le cadre de son initiative Belt and Road, des militants accusent les gouvernements et les entreprises européens d’être complices des politiques de nettoyage ethnique de la Chine contre sa population ouïghoure. , soulignant l’utilisation croissante du travail forcé par la Chine dans les camps de détention de la région du Xinjiang.

Lire la suite...

Ce que les censeurs chinois ne veulent pas que vous lisiez sur les Ouïghours

Mediapart, 07.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par Mediapart, photo icono.

Le gouvernement chinois affirme que la région autonome ouïghoure du Xinjiang est un exemple d’harmonie et de stabilité multiethnique. Pourtant, les tentatives répétées de la Chine de faire taire les reportages étrangers sur les questions ouïghoures – comme nous l’avons vu cette semaine, lorsque des fonctionnaires ont essayé de censurer la couverture du Xinjiang par le correspondant étranger de la chaîne ABC – laissent penser qu’elle a quelque chose à cacher.

Lire la suite...

Ouïghours : à l’ONU, 39 pays demandent à la Chine de respecter les droits humains de la minorité musulmane

rtbr.be, 06.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par rtbr.be, photo AFP.

Trente-neuf pays, emmenés à l’Onu par l’Allemagne, ont demandé mardi dans une déclaration commune à la Chine de “respecter les droits humains” des Ouïghours au Xinjiang, en s’affirmant aussi inquiets de l’évolution de la situation à Hong Kong.

Lire la suite...

Quelles sont les marques qui profitent du travail forcé des Ouïghours ?

Terrafemina, 09.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par Terrafemina, photo Ardobe.

“Quel est notre monde si on peut y perpétrer en toute impunité des crimes contre l’humanité ? Est-ce qu’on veut d’un monde où les multinationales utilisent les travailleurs forcés Ouïghours via les fournisseurs chinois ?”. Ces mots de l’essayiste et député européen Raphaël Glucksmann disent sans détour une vérité qui dérange. Aujourd’hui, nombreuses sont les associations et ONG à dénoncer les conditions de vie des Ouïghours.

Lire la suite...

Raphaël Glucksmann enjoint l’Europe de bannir les produits fabriqués par «les esclaves ouïghours»

Le Parisien, 09.10. 2020

L’article ci-dessous a été publié par Le Parisien, LP Jean/Baptiste

Le message est clair. « Il faut que l’Union européenne puisse adopter des lois obligeant la Chine à fermer les camps de concentration dans la région ouïghoure », a martelé, la gorge nouée, Dilnur Reyhan, présidente de l’Institut Ouïghour d’Europe. C’était ce jeudi, sous les verrières de la Maison des Métallos (Paris XI), pendant une conférence sur le « travail forcé des Ouïghours dans l’industrie mondialisée de l’habillement ». Organisée par le collectif Éthique sur l’étiquette, qui milite pour le respect des droits humains au travail dans le monde, elle s’est tenue en présence de Raphaël Glucksmann.

Lire la suite...

Dominic Raab laisse entendre que le Royaume-Uni pourrait boycotter les Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022 au milieu des preuves d’abus « flagrants » des droits de l’homme commis par le peuple ouïghour

News24, 06.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par News24, photo gov.uk.

Dominic Raab a laissé entendre que le Royaume-Uni pourrait boycotter les Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin au milieu de preuves claires que la Chine commettait des violations des droits de l’homme «graves et flagrantes» envers le peuple ouïghour.

Lire la suite...

Travail forcé des Ouïghours : Le Drian rappelle les marques à l’ordre

Libération, 02.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par Libération, photo Murad Sezer Reuters.

Il y a «urgence» à ce que «les entreprises françaises ou européennes soient vigilantes sur le respect des droits de l’homme [au Xinjiang]», et «que nos entreprises et éventuellement les sociétés mères soient respectueuses de la loi de mars 2017 qui l’impose». Mardi, lors des questions au gouvernement, Jean-Yves Le Drian a rappelé à l’ordre, sans les nommer, les marques qui continuent à produire dans cette région de l’ouest de la Chine et ce malgré les très forts soupçons de travail forcé. «Nous n’acceptons pas de nous chausser et nous vêtir dans l’indignité et la maltraitance», a insisté la députée LREM Coralie Dubost.

Lire la suite...

Photos de la manif à Bruxelles contre le génocide du peuple ouïghour

Vice, 02.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par Vice, photo Vice.

L’info a mis du temps à venir à nous, et à nous interpeller enfin. Pourtant, ça fait bien longtemps que plusieurs images nous permettent de réaliser le drame qui est en train de se dérouler en Chine. On pense notamment à cette vidéo parue en 2019 – et partagée en masse plus récemment – dans laquelle on voit des Ouïghour·es lié·es et bandé·es, entouré·es de policiers, embarqué·es dans un train ; ce qui n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire. D’après Nathan Ruser, chercheur à l’Institut australien de politique stratégique (ASPI), la vidéo date d’avril 2019.

Lire la suite...

Ouïghours : Omar Sy et d’autres stars dénoncent un “crime contre l’humanité”

mouv.fr, 01.10.2020

L’article ci-dessous a été publié par mouv.fr, photo AFP.

L’acteur Omar Sy, l’écrivaine et journaliste Leïla Slimani, le journaliste Roberto Saviano ou encore l’économiste Thomas Piketty : autant de noms apposés à la fin de cette tribune qui demande à faire cesser le “crime contre l’humanité” en cours dans la région autonome chinoise du Xinjiang. Depuis le milieu des années 2010, la Chine y a mis en place des “camps de rééducation” à destination des Ouïghours, une minorité musulmane et turcophone.

Lire la suite...