Qui protège les minorités du Xinjiang?

La Liberte, 17 January 2019

Par Paul Grossreider – Human Rights Watch et Le Monde ont publié des récits glaçants sur le traitement des populations ouïgoures (11 millions) et kazakhes (1,5 million) du Xinjiang, région au nord-ouest de la Chine. Ces rapports peignent un tableau alarmant du programme de détention des minorités turcophones et musulmanes de cette région. Le Comité des Nations Unies pour les minorités a rassemblé ces données et estime à plus d’un million les personnes internées dans au moins 220 lieux d’internement. Ces chiffres se basent sur des témoignages directs d’anciens détenus obtenus en dehors de Chine.

Lire la suite...

The Trail from Xinjiang : récit amer de la vie des « voleurs ouïghours »

Le Journal International, 5 Octobre 2017

Par Bie Hu – Les Ouïghours sont une des minorités reconnues par la Chine. En grande majorité musulmane et turcophone, la population est originaire de Xinjiang. Après son intégration à la Chine en 1759, cette région a connu dans la première moitié du XXème siècle de brèves périodes d’indépendance. D’innombrables affrontements entre les séparatiste Ouïghours et le régime chinois se sont ensuivis. Au niveau social, les tensions sont également palpables. L’ethnie Han, majoritaire en Chine, a de nombreux préjugés à l’égard de cette minorité.

Lire la suite...

Indifférence de la communauté internationale

Page en construction.

Veuillez vous adresser à la version anglaise de notre site.

Lire la suite...