La Chine renforce son emprise sur la région du Xinjiang

Medyaturk, 06.08.2018

La Chine utilise une technologie de surveillance avancée pour « opprimer » la population ouïghour dans la région autonome du Xinjiang, a indiqué l’hebdomadaire allemand Der Spiegel dans un rapport. 

Un journaliste du Der Spiegel après un voyage dans la région qui abrite 10 millions de Ouïghours, a déclaré ;

« Nulle part dans le monde, même en Corée du Nord, la population n’est surveillée aussi strictement que dans la région autonome ouïghour du Xinjiang. »

Lire la suite...

La police coupe des robes trop longues de femmes ouïghoures dans les rues en Chine

Mediapart, 06.08.2018

Les femmes de la province ouïghoure du Xinjiang auraient vu leurs hauts et leurs robes coupées par la police dans une campagne continue visant les Ouïghours.

Tara Francis Chan

Lire la suite...

Les crimes de la Chine contre l’humanité dont vous n’avez jamais entendu parler

Mediapart, 06.08.2018

La persécution doit être appelée par son vrai nom, et les mesures prises en conséquence. La situation qui se déroule au Xinjiang correspond à la définition des crimes contre l’humanité. Contrairement aux crimes de guerre, les crimes contre l’humanité peuvent être commis en temps de paix, mais l’idée que les victimes vivent en paix n’est qu’une technicité insensible.

Lire la suite...

Le nettoyage ethnique fait son retour – en Chine

Mediapart, 06.08.2018

Les camps ne représentent qu’une partie des efforts de Pékin qui a détruit des milliers de bâtiments religieux, interdit les barbes et de nombreux noms musulmans. Les gens sont forcés de manger du porc. La persécution des innocents par le gouvernement chinois se poursuit même après leur mort. Les crématoriums sont construits pour éteindre littéralement la tradition des funérailles ouïghoures.

Lire la suite...

Procès Sauytbay : « Cette médiatisation met en lumière les camps, dont l’existence était niée par la Chine »

Novastan,31.07.2018

Le procès de Sayragul Sauytbay, une Kazakhe chinoise ayant tenté de fuir le régime de Pékin pour retrouver sa famille au Kazakhstan, pourrait publiciser à plus grande échelle la situation intenable des minorités turcophones musulmanes au Xinjiang. Novastan a interviewé Dilnur Reyhan, spécialiste de la question ouïghoure, qui décrit un quasi génocide.

Le procès de Sayragul Sauytbay le 13 juillet dernier au Kazakhstan a suscité une grande controverse. Cette Kazakhe chinoise de 41 ans est accusée d’être entrée illégalement au Kazakhstan. De son côté, Sayragul Sauytbay dit avoir fui le régime répressif de Pékin dans la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, pour rejoindre sa famille au Kazakhstan.

Lire la suite...

Mali : Les USA dénoncent les persécutions religieuses

AfricanManager, 31.07.2018

Partout dans le monde, les minorités religieuses sont persécutées et privées de leurs droits de l’homme. C’est un problème sur lequel de nombreux pays doivent travailler ensemble, s’ils veulent pouvoir le résoudre.

Le mois dernier, Mohammad Salas, membre de la communauté derviche soufie iranienne des Gonabadis, persécutée par le régime iranien pour ses croyances, a été reconnu coupable et condamné à mort en raison de motifs discutables à la suite de violents affrontements entre les forces de sécurité et les derviches gonabadis. M. Salas et ses partisans ont maintenu son innocence, affirmant qu’il avait été torturé lors d’aveux forcés. Malheureusement, le 18 juin, dans la tristement célèbre prison de Rajai Shahr, le régime a procédé à la pendaison de M. Salas.

Lire la suite...

La «solidarité musulmane» du Pakistan disparaît sur la question des Ouïghours

Mediapart, 25.07.2018

Les Pakistanais ne gaspilleront pas une seconde à critiquer le Myanmar pour son traitement effroyable des Rohingyas – et à juste titre. La cause des Palestiniens est hautement proclamée, tout comme celle des Tchétchènes, des Bosniaques et des Albanais. Mais sur les Ouïghours, silence radio. Les Yuan chinois sont assurément plus importants que la solidarité musulmane.

Lire la suite...

Comment le monde devrait réagir à l’intensification de la répression au Xinjiang? II

Mediapart, 25.07.2018

Près d’un million de personnes, principalement des Ouïghours sont enfermés dans des camps de concentration. Alors que plusieurs législateurs américains ont appelé à des sanctions, une grande partie du monde reste silencieux, y compris l’Organisation de la coopération islamique, qui se dit «la voix collective du monde musulman». Que devrait faire la communauté internationale?

Les auteurs : Rian Thum, Rachel Harris, James Leibold, Jessica Batke, Kevin Carrico, Sean Roberts

Lire la suite...

Les “camps de rééducation” en Chine au coeur d’un procès au Kazakhstan

Challenges, 20.07.2018

Une Chinoise jugée au Kazakhstan pour entrée illégale dans le pays a révélé l’existence de camps où des milliers de Kazakhs chinois seraient détenus, un sujet sensible pour les relations entre Astana et Pékin.

De nationalité chinoise et d’ethnie kazakhe, Saïragoul Saouïtbaï, 41 ans, a voulu rejoindre au Kazakhstan son mari et ses deux enfants. Elle été arrêtée un mois et demi après avoir traversé illégalement la frontière.

Lire la suite...

Une Kazakhe d’origine chinoise jugée pour avoir fui la répression au Xinjiang

Novastan, 20.07.2018

Sayragul Sauytbay, une Kazakhe chinoise de la province du Xinjiang ayant tenté de fuir le régime de Pékin pour retrouver sa famille au Kazakhstan, est jugée au Kazakhstan pour être entrée illégalement sur le territoire.

Le média kazakh en ligne Tengrinews rapporte que le procès contre Sayragul Sauytbay a commencé le 13 juillet dernier dans la ville de Jarkent, dans le sud-est du Kazakhstan. La femme de 41 ans, chinoise d’ethnicité kazakhe, est une directrice d’école, mariée à un citoyen kazakh résidant au Kazakhstan avec leurs deux enfants, également citoyens kazakhs.

Lire la suite...