Des Ouïghours transférés en secret pour dissimuler les détentions massives

Bitter Winter

D’après des sources internes au parti communiste chinois (PCC), les provinces du Shaanxi, de Mongolie Intérieure, du Gansu, du Heilongjiang et d’autres se sont vu fixer des quotas de détenus qu’ils doivent accueillir. Actuellement, ces sources déclarent que le quota pour la province centrale chinoise du Shaanxi est fixé à 25 000 personnes. Il est estimé que 500 000 musulmans ouïghours seront dispersés et détenus à travers la Chine.

Lire la suite...

Espionner les Ouïghours: compte-rendu d’un étudiant chinois Han

Mediapart

En août, le Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale a annoncé que plus d’un million d’Ouïghours pourraient être secrètement emprisonnés par le gouvernement chinois dans des camps de «rééducation» au Xinjiang.  Lors d’un évènement public  à New York le 28 septembre, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi (王毅), n’a pas apporté de réponse directe à la question des camps de rééducation.  Au lieu de cela, il a souligné que les actions du gouvernement chinois au Xinjiang visaient à prévenir et à réprimer le terrorisme, dans ce qu’il a appelé une “action du gouvernement chinois pour le bien du peuple”.

Lire la suite...

En Asie centrale, des voix s’élèvent contre la répression dans le Xinjiang

Tahiti-Infos

Depuis un an, la jeune femme affirme n’avoir plus entendu la voix de son époux, un Kirghiz musulman né en Chine. Des photos de ce dernier trônent sur la table de leur cuisine à Bichkek, la capitale du Kirghizstan, un pays d’Asie centrale frontalier du Xinjiang.

Quelques semaines après son dernier appel, Assyla Alimkoulova, 33 ans, dit avoir reçu un coup de téléphone d’une représentante de l’entreprise de son mari. Elle lui a annoncé qu’il “avait été envoyé étudier” dans un camp. 

Lire la suite...

Des Ouïgours punis pour les reportages de leurs proches aux États-Unis

Share America

Pour ces six journalistes de Radio Free Asia basés aux États-Unis, les détentions à grande échelle de musulmans ouïgours en Chine sont une affaire très personnelle. Des dizaines de membres de leurs familles sont détenus actuellement dans des « camps de rééducation » politiques, avec des centaines, voire des millions de personnes.

Lire la suite...

L’arrestation de la poétesse Chimengul Awut, signe du destin condamné de l’identité ouïghoure

Novastan

Au début du mois de novembre dernier, une nouvelle inquiétante concernant la poétesse Chimengul Awut a circulé sur Facebook. D’après cette rumeur, l’auteure ouïghoure aurait perdu la vie dans un camp de concentration chinois où elle serait internée. La nouvelle a été très vite réfutée grâce à l’enquête du service en langue ouïghoure de Radio Free Asia (RFA).

Lire la suite...

Le contrôle de l’esprit en Chine a une très longue histoire

Mediapart

La Chine a construit un vaste réseau de camps d’internement extrajudiciaires dans la région occidentale du Xinjiang, où les Ouïghours et les autres minorités musulmanes sont obligés de renoncer à leur culture et à leur religion et sont soumis de force à un endoctrinement politique.

Lire la suite...

Avis de raidissement politique au Ningxia. Réflexions sur les risques du totalitarisme idéologique

Question Chine

La dernière fois que QC avait évoqué le Ningxia, creuset de la population Hui, groupe de religion musulmane jusqu’à présent la mieux intégrée à la culture chinoise, c’était à propos de la mosquée de Weizhou dont la destruction avait été suspendue après la protestation des fidèles. Lire : Contrôle des religions et grabuge autour d’une mosquée.

Lire la suite...

Le récit d’une détenue ouïghoure torturée dans un camp d’internement en Chine

Share America

Une jeune mère ouïghoure dit avoir été torturée et assujettie à d’autres conditions sévères dans l’un des camps de « rééducation » établis par le gouvernement chinois dans la Province autonome ouïghoure du Xinjiang. Selon le département d’État, Beijing y aurait envoyé 800 000 musulmans et peut-être même plus de 2 millions de personnes depuis avril 2017.

Lire la suite...

Suivi des goulags musulmans chinois-Transformer le désert en camps de détention

Mediapart

Un panel des Nations unies a accusé la Chine de transformer sa région très éloignée du Xinjiang dans l’ouest du pays «en un camp d’internement gigantesque, plongé dans le secret, une” zone sans droits “. Il estime qu’il pourrait y avoir jusqu’à un million de musulmans qui ont y’été détenus.

Lire la suite...

L’ISLAM EST UNE « MALADIE MENTALE » QUI DOIT ÊTRE « GUÉRIE » DIXIT LA CHINE

Al-hamdoulillah

Moustafa se couche tous les soirs en craignant qu’on frappe à sa porte. Il s’attend à ce que cela puisse arriver à tout moment. Il est d’origine ethnique ouïghoure. Ses ancêtres ont vécu et travaillé au sommet de cette terre pendant des siècles, terre que le gouvernement communiste chinois naissant a annexé en 1949.

Lire la suite...