CHINE : DES EXPATRIÉS OUÏGHOURS DÉNONCENENT LES PRESSIONS SUR LEURS FAMILLES AU XINJIANG

Actualite-News, 29.06.2018

Les Ouïghours vivant à l’étranger s’inquiètent du sort de leurs familles dans la région autonome de Chine.

Les expatriés ouïghours ont exprimé leurs inquiétudes face à la pression croissante exercée sur leurs proches dans la région autonome du Xinjiang en Chine, qui compte plus de 10 millions d’habitant ouïghours.

Lire la suite...

Arrêtez de nous appeler “musulman ouïghour”

Mediapart, 29.06.2018

Les Ouïghours sont agacés par cette “nouvelle identité” attribuée par les médias occidentaux qui va dans la direction de la Chine. La Chine enferme un million d’Ouïghours dans des camps nazis, arrête des millions d’intellectuels, d’hommes d’affaires, d’artistes, des personnalités ouïghours non pas parce qu’ils sont musulmans, mais parce qu’ils sont Ouïghours.

Lire la suite...

Pékin accusé de forcer les mariages entre Ouïghour et Han

Mediapart, 06.06.2018

Les images et vidéos des mariages entre les femmes ouïghoures et les Chinois circulent sur les réseaux sociaux, sur lesquelles souvent les mariées ont une expression de tristesse. De plus, parmi ces mariages semblent collectivement organisés par l’Etat, seul la mariée ouïghoure est habillée en costume traditionnel chinois pendant que les autres (chinoises) sont en robe blanche à l’occidental.

Lire la suite...

La répression ouïghoure de la Chine

Mediapart, 06.06.2018

Sans faire l’objet d’aucune inculpation, les détenus (en majorité des Ouïghours, mais aussi des Kazakhs) se retrouvent coupés du monde extérieur pour une durée indéfinie. La suspicion tombe facilement sur ceux qui manifestent des signes de piété religieuse ou qui ont des contacts à l’étranger, mais la portée est beaucoup plus large. Même parler chinois mal semble assez pour vous faire arrêter.

Lire la suite...

En Chine, les foyers musulmans forcés d’héberger des officiels du gouvernement

Slate, 06.06.2018

Le gouvernement chinois a envoyé plus d’un million d’officiels du parti communiste dans des foyers musulmans ouïghours du Xinjiang. Sur le papier, l’initiative pourrait sembler sympathique; le programme s’appelle«Devenir une famille» et sur les photos diffusées par le gouvernement, on voit des officiels souriants avec leurs hôtes. Mais les familles n’ont pas le choix. Les représentants du parti communiste s’invitent chez elles et vivent parfois dans les foyers une semaine par mois.

Lire la suite...

La Chine incarcère les Ouïgours en masse

Letemps, 29.05.2018

Au Xinjiang, des centaines de milliers de musulmans ont été enfermés dans des camps de rééducation. Ils y sont endoctrinés, sans savoir quand ils pourront en sortir. Les récalcitrants sont torturés.

Lire la suite...

Les Ouïghours: victimes des camps de concentration du 21ème siècle

Mediapart, 29.05.2018

Plus d’un million d’Ouïghours seraient dans les «centres de rééducation» chinois.

Mehmet Tohti

(Cet article a été publié originellement en anglais par Foreign Policy le 18 mai 2018. Voir la version originale ici : https://thediplomat.com/2018/05/uyghurs-victims-of-21st-century-concentration-camps/)

Lire la suite...

Chine : la pression toujours plus forte sur la communauté des Ouïghours

Europe1, 26.05.2018

Certains membres de cette communauté musulmane de Chine occidentale sont arrêtés de façon arbitraire et envoyés en “camp de rééducation”. Certains anciens détenus ont commencé à témoigner.

Direction la Chine d’abord, où la pression est de plus en plus forte sur la communauté musulmane Ouïghour. On vous a déjà raconté comment le régime les fiche, mais on les envoie aussi en camp de rééducation. Et certains ex-détenus commencent à témoigner…

Lire la suite...

D’ex-détenus témoignent des conditions atroces de “camp de rééducation” en Chine

rtbf, 21.05.2018

Kayrat Samarkand, d’origine Kazakh, a déclaré au Washington Post qu’il a été arrêté en novembre seulement parce qu’il était musulman et qu’il a visité le pays voisin Kazakhstan.

Sur cette seule base, la police l’a interrogé avec violence pendant trois jours. Il a ensuite été envoyé dans un “camp de rééducation” dans la province du Xinjiang, dans l’ouest de la Chine, pendant trois mois.

Lire la suite...

Les musulmans contraints de boire de l’alcool et de manger du porc aux camps en Chine

Mediapart, 21.05.2018

On leur a dit que les peuples autochtones d’Asie centrale du Xinjiang qui élevaient des moutons étaient arriérés et attelés à l’esclavage avant d’être «libérés» par le Parti communiste dans les années 1950. Avant les repas de soupe aux légumes et de petits pains, les détenus recevaient l’ordre de chanter: “Merci le Parti! Merci la patrie! Merci le président Xi! “

Lire la suite...