Entretien avec Rebiya Kadeer

Web Basis, 9 Septembre 2011
Par SYLVIE LASSERRE

La leader ouïghoure veut contraindre Pékin à accorder l’autodétermination à son peuple, minorité musulmane turcophone de la province chinoise du Xinjiang. Rencontre.

Lire la suite...

Chine: 20 Ouïghours tués dans les heurts au Xinjiang

RTBF, 19 Juillet 2011

Vingt personnes appartenant à la communauté ouïghoure, l’ethnie peuplant le Turkestan oriental, devenu le Xinjiang chinois, ont été tuées dans des heurts avec la police à Hotan, a rapporté mardi une organisation d’exilés ouïghours.

Selon les autorités chinoises, deux policiers et deux “otages”, ainsi qu’un nombre indéterminé d’assaillants ont été tués lundi lors de l’attaque d’un poste de police de cette ville.

D’après le Congrès mondial ouïghour, qui cite des sources au Xinjiang, les violences ont éclaté alors qu’un groupe de Ouïghours a tenté d’enlever des policiers afin de les échanger contre la libération de membres de leurs familles.

Durant les affrontements, les forces de sécurité chinoises ont battu à mort 14 manifestants et tué par balles six autres, tandis que quinze autres personnes ont été blessées, dont trois grièvement, précise cette organisation basée en Allemagne.

La capitale du Xinjiang, Urumqi, avait été secouée en juillet 2009 par des émeutes entre Ouïghours et Hans qui avaient fait au moins 200 morts et quelque 1700 blessés, selon des sources officielles.

Lire la suite...

Chine: au moins 4 morts dans l’attaque d’un poste de police au Xinjiang

Le Nouvel Observateur, 18 Juillet 2011

Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été tuées lundi dans l’attaque d’un poste de police dans le Xinjiang, région du nord-ouest de la Chine, ont rapporté les médias officiels.

Parmi les quatre morts figurent un policier et un agent de sécurité ainsi que deux personnes prises en otage durant l’incident qui s’est produit dans la ville de Hotan, selon l’agence Chine Nouvelle, citant des sources au ministère de la Sécurité publique.

Chine Nouvelle a également indiqué qu’un nombre indéterminé d’assaillants avaient été tués quand la police a ouvert le feu, sans donner de précisions.

Les incidents se sont produits quand une foule a attaqué un poste de police, pris des otages et incendié le bâtiment, a ajouté l’agence précisant que la situation était désormais sous contrôle.

Selon le Congrès mondial ouïghour, installé en Allemagne, les incidents se sont produits après que la police eut refusé à un groupe de Ouïghours de pouvoir se rassembler pacifiquement.

“Des incidents se sont alors produits. La police a ouvert le feu. Treize personnes ont été arrêtées par la police et une a été grièvement blessée”, a indiqué à l’AFP le porte-parole, Dilxat Raxit, par téléphone.

Dans le groupe figuraient des femmes et des étudiants, a indiqué M. Raxit, qui a appelé la police chinoise à “respecter les revendications politiques des Ouïghours”, évoquant notamment les restrictions religieuses dans la ville de Hotan.

Lire la suite...

Mobilisation franco-turque pour les Ouïghours

Zaman France, 8 Juillet 2011

A l’occasion d’une manifestation à Paris rappelant le massacre des Ouïghours, ces musulmans chinois turcophones, de jeunes franco-turcs ont réaffirmé leur soutien à la cause ouïghoure, largement méconnue des Turcs.

Présents à la manifestation parisienne en faveur des Ouïghours, organisée dimanche dernier, de jeunes Turcs de France ont souhaité manifesté leur solidarité aux commémorations du deuxième anniversaire des répressions chinoises au Xinjiang, il y a deux ans. Sur les 8 millions d’Ouïghours vivant dans cette région de Chine, environ 10.000 auraient disparu pendant les émeutes qui ont éclaté dans la capitale (Urumqi) en juillet 2009, d’après les responsables du Congrès mondial ouïghour. « On est venu pour le Turkestan oriental, qui est l’un des premiers pays turcs » clame Veysel Egilmez, un jeune franco-turc de 17 ans qui porte le drapeau bleu frappé d’une étoile et d’un croissant blanc des Ouïghours. « Eux sont des Turcs du Turkestan et nous des Turcs de l’Anatolie » dit-il pour expliquer sa participation à ce rassemblement organisé par la communauté ouïghoure de France. « Ce sont des Turcs comme nous, on a le même sang » ajoute Veysel, qui n’hésite pas à montrer son attrait pour le nationalisme turc.

Lire la suite...

CHINE. APPEL EN FAVEUR DE LA LIBÉRATION D’UN MILITANT OUÏGHOUR QUI SERAIT TORTURÉ EN PRISON

Amnesty International, 20 décembre 2010

Amnesty International demande une fois encore aux autorités chinoises de libérer un prisonnier d’opinion ouïghour accusé de séparatisme et dont les proches ont fait savoir qu’il était torturé dans l’établissement pénitentiaire où il est incarcéré dans le Xinjiang.

Ablikim Abdiriyim, un des fils de la militante ouïghoure de renom Rebiya Kadeer, a dit à des proches venus lui rendre visite la semaine dernière qu’il était maintenu à l’isolement depuis le 3 novembre après avoir été témoin d’une scène que les autorités carcérales voulaient cacher. Son état de santé s’est considérablement détérioré depuis son placement à l’isolement.

Cette nouvelle est arrivée un an exactement après le renvoi en Chine, depuis le Cambodge, de 20 demandeurs d’asile ouïghours. Les autorités chinoises n’ont pas indiqué ce qu’était devenu depuis le 19 décembre 2009 ce groupe de personnes, parmi lesquelles se trouvaient deux mineurs.

Lire la suite...

Suisse: Pas d’accord de libre-échange avec la Chine sans inclure les droits humains

Kipa/Apic, 24 Novembre 2010

En août, la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, et le président chinois, Hu Jintao, se sont entendus sur la marche à suivre pour conclure un accord de libre-échange. Les négociations devraient commencer début 2011. Aujourd’hui déjà, la Suisse fait partie des rares pays dont la balance commerciale avec la Chine est excédentaire et cet accord vise à assurer aux exportateurs suisses encore plus d’avantages comparatifs.

Quatre organisations suisses de développe …

Appel de 4 organisations de défense des droits de l’Homme

Berne, 23 novembre 2010 (Apic) Dès janvier prochain, la Suisse négociera un accord de libre-échange avec la Chine. Des organisations suisses de développement et de défense des droits humains, ainsi que la célèbre militante ouighoure Rebiya Kadeer, exigent du Conseiller fédéral Schneider-Amman, que cet accord respecte et promeuve les droits humains, indique un communiqué publié ce jour par les organisations “Alliance Sud” et la “Déclaration de Berne (DB)”, la “Société pour les peuples menacés” et la “Société pour l’amitié helvético-tibétaine”.

Lire la suite...

Rebiya Kadeer, invitée spéciale du Festival du Grand Bivouac 2010

trekmag.com
26/10/10 par : Jocelyn Chavy

Et voilà, le Grand Bivouac 2010, c’est fini ! Pour sa 9ème édition, le festival des voyages d’Albertville a une nouvelle fois tenu ses promesses : des conférences pleines à craquer, de superbes films et expos, et des invités de marque. Bilan, une fréquentation en hausse, avec plus de 28000 entréescomptabilisées, nouveau record d’affluence qui n’était pas gagné au vu du contexte actuel de la relative pénurie d’essence.

Au chapitre des temps forts, on retiendra la venue de Rebiya Kadeer, 63 ans, présidente du Congrès mondial des Ouïghours, qui se consacre désormais à la cause du Xinjiang et de son peuple, sous tutelle par les autorités chinoises. Autre invité vedette du Grand Bivouac, le photographe iranien Reza, qui aura captivé l’attention du public à l’occasion de la soirée « Routes de la soie », en compagnie de l’écrivain-journaliste Olivier Weber, du réalisateur Gilles Hubert et du grand voyageurLouis-Marie Blanchard, dont on a pu admirer les expositions (objets et magnifiques photos) dans les tentes tibétaines et yourtes sises sur la place de l’Europe.

Lire la suite...