La Chine renforce son emprise sur la région du Xinjiang

Medyaturk, 06.08.2018

La Chine utilise une technologie de surveillance avancée pour « opprimer » la population ouïghour dans la région autonome du Xinjiang, a indiqué l’hebdomadaire allemand Der Spiegel dans un rapport. 

Un journaliste du Der Spiegel après un voyage dans la région qui abrite 10 millions de Ouïghours, a déclaré ;

« Nulle part dans le monde, même en Corée du Nord, la population n’est surveillée aussi strictement que dans la région autonome ouïghour du Xinjiang. »

Non seulement dans la capitale Urumqi mais aussi dans les villages de montagne les plus reculés, des caméras ont été installées pour surveiller la population, et les autorités chinoises ont utilisé divers autres outils tels que des scanners d’iris et des détecteurs Wi-Fi pour recueillir des données massives sur la population ouïghour.

La population Turco-musulmane, qui représente environ 45% de la population du Xinjiang, accuse depuis longtemps les autorités chinoises de discrimination culturelle, religieuse et économique.

Selon le rapport de Der Spiegel, ces dernières années, les autorités chinoises ont commencé à utiliser la plupart des technologies modernes pour consolider leur contrôle sur la population ouïghour.

Des données massives sur les Ouïgours, y compris leurs contacts, leurs habitudes de consommation, l’activité bancaire, l’état de santé et même les profils ADN, ont été recueillies, stockées et analysées par une «plate-forme d’opérations interarmées intégrée».

Beaucoup de gens ont disparu depuis que la surveillance massive a commencé et certains d’entre eux ont été envoyés dans des «camps de rééducation», selon le magazine allemand.

Selon l’expert du Xinjiang, Adrian Zenz, leur nombre a été estimé à près de plusieurs centaines de milliers.

Ayant eu de nombreuses conversations avec les habitants du Xinjiang lors de leur voyage dans la région, le journaliste de Der Spiegel a déclaré que les gens étaient sous la répression croissante.

Il conclut ;

 « Le Xinjiang, est l’une des régions les plus reculées de la Chine en plein essor.  Le Xinjiang est devenue un monde utopique sombre. Il donne un aperçu de ce qu’un régime autoritaire armé de la technologie du 21ème siècle est capable de faire. « 

A lire aussi: Chine: un génocide des ouighours en préparation?