Conférence internationale – 50 ans après l’essai 596: Le programme nucléaire de la Chine au Turkestan Oriental et son impact aujourd´hui

WUC, 8 Février 2012

László Tőkés MPE, en collaboration avec Kristiina Ojuland MPE et Vytautas Landsbergis MPE, organisera une conférence, « 50 ans après l’essai 596: Le programme nucléaire de la Chine au Turkestan Oriental et son impact aujourd´hui », dans le siège du Parlement Européen à Bruxelles, le 29 Février 2012 en partenariat avec l’Unrepresented Nations and Peoples Organization (UNPO), le World Uyghur Congress (WUC) et le Belgian Uyghur Association.

“Par le biais de cette conférence, mes collègues et moi souhaitons attirer l’attention sur le négligé sujet des essais nucléaires au Turkestan Oriental, Chine, et lancer un appel pour un significatif signe de reconnaissance aux victimes civiles des essais”, a affirmé László Tőkés MPE.

La plusieurs fois nominée pour le Prix Nobel de la paix et Présidente du WUC, Rebiya Kadeer, a remarqué que “les Ouïghours ont longtemps souffert à cause des effets sur la sante et l´environnement des essais nucléaires à Lop Nor…le moment est arrivé d´aborder le dévastateur impact de l´exposition à la radioactivité qui a touché probablement des millions de personnes”.

Pendant que Pékin célèbre sa potentialité nucléaire, Marino Busdachin, le Secrétaire General du UNPO nous a prévenus du fait que “Un mur de secret empêche aux experts de  découvrir les véritables effets des essais nucléaires de Lop Nor et leur réelle dévastation en termes de coût humain en ce qui se concrétise en une violation systématique des droits civiques”.

Parmi les intervenants à la conférence il y aura Enver Tohti (Ouïghour et Chercheur Indépendant dans le domaine médical), Vincent Metten (International Campaign for Tibet), Dominique Lalanne (Physique nucléaire et Président de Abolition 2000 Europe), Robert Knoth and Antoinette de Jong (Les auteurs de “Certificat no.  000358, Dévastation Nucléaire  au Kazakhstan, en Ukraine, en Biélorussie, en Oural et en Sibérie”). Le sujet du débat seront les possible moyens d’indemnisation et la possibilité d’insérer la question dans les futurs dialogues concernant les droits humains.

Le site d’essais nucléaires de Lop Nor, situé en Turkestan Oriental (aussi connu sous le nom de Région Autonome Ouïghoure du Xinjiang (XUAR), a été utilisé pour en tout 46 individuelles détonations nucléaires pendant trois décennies (1964-1996). Ceci a été la plus nombreuse série d’essais nucléaire menée dans une zone peuplée. Depuis la fin des essais en 1996 l’impact de la contamination radioactive sur l’environnement et la santé de la région ne sont pas encore été pleinement clarifié et le site de Lop Nor reste encore en bonne partie inaccessible.

Details de l’événement:

Mercredi, 29 Février 2012, 9.30 – 12.30
Room P7C050, Paul-Henri Spaak Building, Parlement Européen
60 Rue Wiertz, Bruxelles, Belgique

Inscriptions obligatoires avant le 24 février 2012.
Nous vous prions de bien vouloir envoyer votre nom et prénom, date de naissance, lieu de résidence, nationalité, organisation à : lfahey@unpo.org

Pour toute demande d’interviews merci de contacter:

Andrew Swan (Anglais)
+32 (0)472 577 518
aswan@unpo.org

Abdulmuttelip Imerov (Français)
+32 (0)488 048 655
abdumutalip@mail.ru

Organisé par les bureaux de László Tőkés MPE, Kristiina Ojuland MPE et Vytautas Landsbergis MPE

En partenariat avec:

Des renseignements généraux sur la conférence:

Couverture médiatique:

Passé WUC – UNPO événements sur le Turkestan oriental:

  • 2011 The City of Kashgar Conference click here
  • 2010 China-Uyghur Dialogue Conference click here (conference report here)
  • 2009 Hearing: WUC and UNPO at EU Parliament click here
  • 2009 Conference: East Turkestan: 60 Years Under China click here
  • UNPO & WUC Spearheading Uyghur Leadership Training Seminar click here