Nouvelle alerte à la forte pollution dans le nord de la Chine

Le Monde, 4 Janvier 2016

8213790uiquadihowA Pékin, 126 vols ont été annulés dimanche en raison du manque de visibilité et la circulation de la totalité des autobus reliant la ville à ses voisines a été arrêtée.

Un épais smog de pollution a recouvert le nord de la Chine, ces derniers jours, entraînant l’annulation de plusieurs centaines de vols et la fermeture de voies rapides. Il s’est quelque peu dissipé lundi 2 janvier et le trafic aérien a repris normalement à Pékin, mais ce répit ne devrait être que de courte durée.

Les météorologues prévoyaient lundi que le smog recouvre de nouveau Pékin et Tianjin à partir de mardi. Il devrait persister jusqu’à jeudi dans le Hebei, la province fortement industrialisée qui jouxte Pékin, mais aussi dans les provinces du Henan et du Shandong, alors que les températures sont glaciales dans le nord de la Chine.

Lire la suite...

Neuf rebelles chinois de Wukan condamnés à la prison

La Croix, 28 Décembre 2016

2309rz82f320fuNeuf manifestants de Wukan arrêtés en septembre ont été condamnés lundi 26 décembre à des peines allant de deux à dix ans de prison. Les violences entre habitants de Wukan et les forces de police en septembre à la suite de la condamnation à trois ans de prison du maire élu démocratiquement, ont déclenché une nouvelle répression policière et judiciaire contre la population de cette ville de 13 000 habitants au sud de la Chine.

Lire la suite...

Chine : un dissident inculpé après avoir obtenu un prix en France

France Info, 22 December 2016

Huang Qi, qui a eu maille à partir avec le régime chinois depuis l’an 2000, a été arrêté début novembre à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine, peu après avoir obtenu le prix Reporters sans frontières – TV5 Monde de la liberté de la presse, a indiqué l’organisation de défense des droits de l’Homme dans un communiqué.

Selon Amnesty, sa famille a été informée la semaine dernière qu’il avait été inculpé pour divulgation de secrets d’État à l’étranger, une accusation fréquemment employée contre les opposants politiques et qui peut valoir de nombreuses années de prison.

Lire la suite...

L’alerte rouge chinoise sur la carte mondiale de la pollution

Le Monde, 20 Décembre 2016

u902oifs9u0fio2nl3kfwjLa gigantesque chappe de pollution qui s’est abattue sur Pékin et le centre de la Chine, vendredi 16 décembre au soir, est particulièrement bien visible sur AirVisualEarth, un planisphère interactif conçu et mis en ligne le mois dernier par la start-up française AirVisual à partir des données d’AQI (indice de la pollution de l’air) dans le monde. AirVisual est sis à Pékin.

Lire la suite...

La Chine va noter le comportement des citoyens sur internet

Contrepoints, 18 Décembre 2016

322rf34f34ffsd3fgfPékin prévoit que chaque citoyen se voie attribuer un score basé sur son comportement, comme ses habitudes de consommation en ligne, son civisme ou encore sa piété filiale. « Black mirror » sauce communiste.

Connaissez-vous le « scoring comportemental » ? Si vous êtes à jour de la série britannique Black Mirror, vous en avez eu un aperçu dans Chute libre (« Nosedive »), le premier épisode de la très attendue saison 3.

Chute libre traite du rapport que nous avons avec notre image sur les réseaux sociaux, et de l’effet que cette image a sur notre vie. L’épisode se déroule dans un monde occidental aux couleurs pastel où l’accès aux meilleurs services (de logement, de transport…) est conditionné par la note qu’obtient chaque individu dans ses interactions avec les autres. Le réalisateur met en scène l’histoire d’une jeune femme prête à tout pour que ses congénères la notent le mieux possible sur un réseau social qui semble être en situation de monopole. Sans surprise, la série nous raconte la dégringolade du score de Lacie et la descente aux enfers qui s’ensuit.

Lire la suite...

Mer de Chine: Pékin justifie l’existence d’installations militaires sur des îles

RFI, 15 Décembre 2016

2ewefh2fLa Chine renforce-t-elle de « façon significative » ses moyens de défense sur toute une série d’îlots artificiels qu’elle a construits en mer de Chine méridionale ? C’est en tout cas ce que soutient un nouveau rapport d’un centre de réflexion basé à Washington, images par satellite à l’appui. Surprise cet après-midi à Pékin : le ministère des Affaires étrangères a confirmé ces travaux, les justifiant comme étant « normaux ».

Des images par satellite avaient déjà prouvé l’existence de phares, de pistes d’atterrissage et de ports militaires sur les îlots dans ces eaux revendiquées par Pékin, mais de nouveaux clichés semblent indiquer que l’armée chinoise y a aussi installé des batteries antiaériennes et des systèmes antimissiles. Le gouvernement qui jusque-là avait démenti toute « militarisation » de cette zone disputée justifie aujourd’hui ces travaux.

Lire la suite...

Pollution : situation dramatique en Chine

France TV Info, 13 Dezember 2016

5r54fr5frc3frweLe brouillard de pollution est tellement dense dans certaines parties de la Chine, comme à Chengdu dans le sud-ouest du pays, que la circulation des véhicules a dû être réglementée de façon très stricte, voire interdite à certaines périodes. En Chine, le phénomène est tellement impressionnant et récurrent qu’on le nomme “airpocalypse”. Le trafic aérien est également largement impacté, bloquant des milliers de personnes dans les aéroports.

Lire la suite...

La Chine s’alarme des intentions de Donald Trump

Le Monde, 7 Décembre 2016

5044675_7_f461_un-journal-chinois-apres-la-victoire-de-donald_b57f48a4cb924b040d7f2d526e87e2b1La Chine s’est-elle réjouie un peu vite de la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine ? Elle voyait en lui un homme d’affaires pragmatique, malgré ses sorties protectionnistes, qu’elle assimilait à un discours de campagne. La conversation entre le président élu et la présidente de Taïwan, vendredi 2 décembre, puis les Tweet courroucés de Donald Trump, dimanche, contre la Chine, ont eu l’effet d’une douche froide. « Le comportement de Trump nous rappelle à nous, les médias, les chercheurs et la population, que nous avons peut-être été trop positifs vis-à-vis de la future politique chinoise de Trump », réagissait ainsi, mardi, Shi Yinhong, directeur du Centre des études américaines de l’université du peuple, à Pékin, dans un sondage d’experts chinois par le quotidien Global Times.

Lire la suite...

Microsoft refuse de partager son code source avec la Chine

ZDNet, 5 Décembre 2016

zdnetLégislation : Dévoiler ses bijoux de famille à la Chine pour des raisons de cybersécurité ? Jamais de la vie, a répondu Microsoft, mais aussi IBM et Intel.

Microsoft, Intel et IBM refusent de remettre leurs bijoux de famille à la Chine. C’est ainsi que titre ironiquement The Register concernant la demande des autorités chinoise. Dans le cadre d’une nouvelle loi sur la cybersécurité, la Chine exige, entre autres, des entreprises qu’elles fournissent leur technologie.

Les régulateurs pourront ainsi examiner leur conception, dont le code source, afin de détecter d’éventuelles failles de sécurité. Pour le gouvernement chinois, une telle mesure est nécessaire pour s’assurer que la sécurité nationale n’est pas menacée. Pour des entreprises étrangères, c’est en revanche un peu trop.

Lire la suite...

Dévaluation, déploiement militaire en mer de Chine… Donald Trump critique Pékin

Le Monde, 398237euoiad Décembre 2016

Le président américain élu Donald Trump ne fait décidément rien comme ses prédécesseurs. Dimanche 4 décembre au soir, sur Twitter, il s’est lancé dans une attaque en règle de la politique des changes et militaire de la Chine.

Deux tweets agressifs

M. Trump, qui a maintenu un ton de fermeté à l’égard de la Chine durant sa campagne électorale, a notamment accusé la Chine de dévaluer sa monnaie pour mieux concurrencer les entreprisesaméricaines et de se renforcer dans le Pacifique.

« Est-ce que la chine nous a demandé si c’était bien de dévaluerleur monnaie (ce qui complique la tâche de nos entreprises pour être compétitives), de lourdement taxer nos produits importés dans leur pays (les Etats-Unis ne les taxent pas) ou de bâtir un vaste complexe militaire en mer de Chine méridionale ? Je ne crois pas ! »

Lire la suite...