La menace chinoise se précise

Le Temps, 31 Octobre 2016

file6s398vb3xwl188pip5jfCertains craignent et croient encore à l’impérialisme américain. Mais à plus ou moins long terme, on va aussi se retrouver confronté à une autre superpuissance, toujours plus considérable et elle sans aucun état d’âme: la Chine

La grande angoisse d’aujourd’hui a pour nom islamisme. Et si on se trompait de danger, si la plus grande menace, plus insidieuse, était chinoise?

En 1974, Jean Yanne a réalisé un film mémorable plus par son titre que sa qualité, Les Chinois à Paris. Il n’était pas loin de prédire l’actualité. En effet, à Paris aujourd’hui, par exemple, un restaurant sur deux qui se remet devient asiatique!

Lire la suite...

Le trafic d’enfants en Chine

The Epoch Times, 28 Octobre 2016

823ashasdPour les étrangers cherchant à adopter des bébés chinois, les orphelinats d’État sont le premier choix. Les chinois eux-mêmes utilisent pourtant rarement ce moyen, préférant plutôt utiliser les médias sociaux et autres moyens informels – mais illégaux – pour trouver des enfants à adopter.

« Bébé fille, naissance attendue fin octobre », propose une annonce dans un groupe de discussion sur WeChat,une plate-forme populaire de réseau social. « Les parents ont décidé d’abandonner l’enfant en raison d’événements familiaux inattendus ; nous pouvons fournir des documents légaux.  »

Une enquête récente du média d’État Beijing Times a présenté ce message et d’autres du même genre sur les médias sociaux en Chine, dévoilant des réseaux de parents et d’intermédiaires offrant les enfants à naître et nouveaux-nés à l’adoption.

Lire la suite...

Chine : le Big Data pour noter les citoyens… et sanctionner les déviants

La Tribune, 25 Octobre 2016

une-loi-antiterroriste-controversee-adoptee-en-chineLe Parti communiste chinois (PCC) a trouvé un usage très particulier au Big Data. Le gouvernement prévoit de collecter massivement les données de ses citoyens afin de leur donner une note évaluant à quel degré ils sont dignes de confiance.

Conséquence, les mieux notés auront un accès facilité aux services, quand les mauvais élèves seront sanctionnés. La liste des punitions est détaillée dans un document du gouvernement chinois datant du mois dernier, évoqué par le . Interdiction de voyager en première classe, voire de partir à l’étranger, impossibilité d’envoyer ses enfants dans les meilleures écoles ou d’accéder à une promotion, les sanctions prévues peuvent être sévères.

Lire la suite...

Le tourisme de transplantation en Chine : une perspective historique

Epoch Times, 19 Octobre 2016

resize_chirurgie_20161017_wikimedia-675x400Au fil des 15 dernières années, la Chine est devenue un point de convergence international de la transplantation d’organes. Comme nulle part ailleurs, la Chine offre aujourd’hui aux patients du monde entier une garantie de transplantation à prix compétitifs, aux délais d’opération et d’hospitalisation courts et à des temps d’ischémie des plus réduits. Pour ce faire, la Chine a instauré depuis longue date un système organisé et lucratif de prélèvements forcés d’organes sur des prisonniers exécutés – un phénomène unique au monde. Epoch Times a voulu étudier, dans une perspective historique, les facteurs qui ont conduit au développement de cette industrie.

Lire la suite...

Chine : les femmes d’avocats emprisonnés défient le régime communiste

France Info, 17 Octobre 2016

10964707Leurs maris ont été arrêtés en 2015 pour avoir défendu les droits de l’homme. Malgré la pression des autorités, ces mères de famille se mobilisent pour les faire libérer et médiatiser leur cas.

En Chine, les avocats défenseurs des droits de l’homme vivent une période sombre. Une douzaine d’entre eux, figures de la profession, sont toujours en prison depuis la vague répressive de 2015 qui a visé 248 avocats selon Amnesty International. Mais ce à quoi les autorités ne s’attendaient pas c’est que, malgré les intimidations et le harcèlement de la police, leurs épouses se mobilisent.

Lire la suite...

Ilham Tohti reçoit le Prix Martin Ennals

Tribune de Genève, 12 Octobre 2016

topelementIlham Tohti, condamné à la réclusion à perpétuité en Chine, a été honoré mardi par le Prix Martin Ennals 2016 pour les défenseurs des droits de l’homme. Sa fille a espéré à Genève que cette distinction montre le «mensonge» dont il est victime.

La situation d’Ilham Tohti «ne peut pas être pire», a déclaré devant la presse Jewhar Ilham qui vit aux Etats-Unis. Elle n’a plus vu son père depuis 2013. Elle ne redoute pas de représailles après ce prix dont il n’a pas pris connaissance et qui devait être remis en soirée par le Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Zeid Raad al-Hussein.

Lire la suite...

Un ouïgour condamné à la perpétuité en Chine récompensé à Genève

Le Temps, 12 Octobre 2016

tuhtiLe prix Ennals, considéré comme le «Nobel des droits de l’homme», a été attribué mardi à Genève à l’intellectuel chinois d’origine ouïgour Ilham Tohti condamné dans son pays à la prison à perpétuité pour «séparatisme». «Son affaire n’a rien à voir avec les droits de l’Homme», a aussitôt réagi à Pékin un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Ilham Tohti? Cet économiste de 47 ans s’est forgé une réputation au sein de l’Université des nationalités de Pékin en dénonçant les politiques discriminatoires dans sa province natale du Xinjiang, un immense territoire situé au nord-ouest du pays peuplé en majorité de musulmans. Une attitude critique qui, peu à peu, est devenu intolérable pour le parti communiste. D’abord privé d’enseignement, puis de publication, il créera un site internet d’information sur le Xinjiang en 2006.

Lire la suite...

Ilham Tohti est le lauréat 2016 du Prix Martin Ennals pour les défenseur-e-s des droits humains

Human Rights Watch, 12 Octobre 2016

tohti2(Genève) – Ilham Tohti a été sélectionné par un jury composé des dix plus grandes organisations pour la défense des droits humains (voir liste ci-dessous). Le Prix Martin Ennals est attribué à des défenseur-e-s des droit humains qui se sont illustré-e-s par leur profond engagement dans leur combat contre la violation des droits humains et ce malgré les risques personnels encourus. L’objectif de cette distinction est de mettre en valeur leur travail et de leur offrir une protection à travers une visibilité accrue et une reconnaissance internationale. Activement soutenue par la Ville de Genève, la cérémonie se tiendra le 11 octobre 2016.

Lire la suite...

L’Ouïghour Ilham Tohti reçoit le prix Martin Ennals

Le Courrier, 12 Octrobre 2016

ilham_tohtiL’économiste et professeur d’université a été condamné à la réclusion à perpétuité par la Chine pour avoir dénoncé la répression des Ouïghours, peuple turcophone musulman du Xinjiang.

Nominé aux côtés de la journaliste syrienne Razan Zeitouneh et des blogueurs éthiopiens de Zone 9 Bloggers, Ilham Tohti a été honoré mardi par le Prix Martin Ennals 2016 pour les défenseurs des droits de l’homme. L’intellectuel ouïghour n’était toutefois pas présent à Genève pour recevoir une distinction qui a pour objectif de braquer son projecteur sur des militants particulièrement menacés. Et pour cause: après deux décennies de travail pour favoriser le dialogue entre les Ouïghours et les Han chinois, Ilham Tohti a été condamné à la prison à perpétuité en septembre 2014 par Pékin.

Lire la suite...

Un massacre familial révèle l’ampleur des inégalités sociales en Chine

Le Figaro, 10 Octobre 2016
xvm11bd2988-8e31-11e6-90b6-d1ff278129b4Tous les Chinois n’ont pas profité de la formidable croissance de l’empire du Milieu. Un drame dans un village de la province du Gansu l’a rappelé à la Population des villes dévéloppées.

C’est un terrible drame qui a bouleversé les Chinois des villes développées, leur rappelant brutalement la réalité des inégalités sociales dans leur pays. Fin août, à Agushan, un village situé au fin fond de la province du Gansu (Nord-Ouest), l’une des plus pauvres, Yang Gailan, une jeune femme de 28 ans désespérée par son manque de ressources, s’est suicidée après avoir tué à la hache ses quatre enfants, âgés de 3 à 6 ans.

Lire la suite...