Ma journée en tant que musulman ouïghour en Chine

MEDIAPART, 01.04.2018

Joe Mackertich a pu passer une journée en tant que migrant du Xinjiang à Shanghai. Son traitement effroyable va montrer pourquoi les Ouïghours se sont révoltés en juillet 2009.

Lire la suite...

Faisons un geste réel pour Ilham Tohti

MEDIAPART, 01.04.2018

Le gouvernement chinois intensifie la pression psychologique exercée sur Ilham Tohti, un universitaire ouïghour emprisonné, ainsi que sur sa famille, et vise à les maintenir au secret et complètement isolés les interdisant de fréquenter la communauté ouïghoure à Pékin alors que l’universitaire est emprisonné dans une prison à Urumqi, 2000 km de la capitale chinoise.

Lire la suite...

Chine: le Big Data alimente la répression dans la région de minorité

MEDIAPART, 26.03.2018

Le programme de police prédictive signale des individus pour des enquêtes, des détentions. Les autorités chinoises ont mis au point et déploient un programme de surveillance, basé sur l’analyse de données volumineuses, au Xinjiang, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le programme regroupe des données sur des personnes – souvent à leur insu – et signale celles qui pourraient être des menaces.

Lire la suite...

Des vacances d’été dans un goulag chinois pour musulmans

MEDIAPART, 13.03.2018

Les estimations indiquent qu’au moins 800 000 personnes, pour la plupart des Ouïghours, ont été incarcérées dans les camps de rééducation. En se basant sur la population actuelle des Ouïghours au Xinjiang, qui s’élève à quelque 11 millions d’habitants, cela équivaut à la détention extrajudiciaire de près de 10% du groupe ethno-national.

Lire la suite...

​La police chinoise traque les Ouïghours exilés en France

Marinne, 13.03.2018

Le magazine “Foreign Policy” a révélé le 2 mars dernier que la police chinoise utilise des techniques d’intimidation envers les membres de la communauté ouïghoure en France. “Marianne” a également pu se procurer ces documents démontrant que la diaspora ouïghoure étroitement contrôlée en Chine, est la cible d’une vaste campagne de surveillance.

Lire la suite...

Le cheveu et la balance dans la main de l’homme

Novastan, 09.03.2018

Le linguiste et écrivain ouïghour Abduwali Ayup, exilé en Turquie, livre à l’occasion de la journée mondiale du droit des femmes un témoignage marquant mêlant voile, islam et patriarcat.

Lire la suite...

Le mouvement international des femmes ouïghoures se lance

MEDIAPART, 09.03.2018

Face à l’oppression accrue de la Chine dans leur pays sous prétexte de sécurité et de lutte anti-terrorisme accusant tout un peuple de potentiellement dangereux pour leur identité religieuse et ethnique, les femmes ouïghoures de la diaspora ont décidé de prendre les choses en main. Elles organisent, dans un premier temps, une manifestation silencieuse à travers le monde le 15 mars.

Lire la suite...

La police chinoise demande des informations personnelles aux Ouïghours en France

MEDIAPART, 06.03.2018

Les officiers ont menacé de détenir les parents de ceux qui ne se conforment pas.

Au milieu d’une campagne mondiale de surveillance et de contrôle de la diaspora ouïghoure, la police chinoise exige que les Ouïghours vivant en France transmettent des informations personnelles, des photos et des documents d’identité – et dans certains cas, les informations personnelles de leurs conjoints français.

Lire la suite...

Les familles des journalistes américains sont détenues par la Chine pour les punir

MEDIAPART, 04.03.2018

Les services de sécurité chinois ont arrêté plusieurs proches de quatre reporters américains travaillant pour Radio Free Asia, dans une tentative évidente de les intimider ou de les punir pour leur couverture de la région à majorité musulmane du Xinjiang, a rapporté mercredi l’agence de presse.

Lire la suite...

Images en rouge: culture han, artistes ouïghours, Nouvel An chinois

MEDIAPART, 24.02.2018

Auparavant, les Ouïghours se sont presque toujours abstenus de la fête du Nouvel An chinois. Tandis que cette année, ils étaient obligés de s’habiller en rouge et de coller des couplets rouges sur la porte de leur maison, d’assister à des célébrations de fabrication de boulettes, et auraient été forcés d’en manger sans demander si la viande utilisée était du porc pour “l’amour de la culture han”.

Lire la suite...