Ursula Gauthier expulsée, la Chine révélée

Liberation, 5 Janvier 2016

Alors que les journalistes étrangers en Chine subissaient jusqu’ici une intimidation silencieuse, l’expulsion très médiatisée de la correspondante de «l’Obs» brise une sorte de pacte tacite. L’article que les autorités lui reprochent s’attaque à un vrai tabou : celui de la région ouïghoure du Xinjiang.

Lire la suite...

Turkestan oriental: la question des Ouïghours après l’expulsion de la journaliste de L’Obs

Challanges, 1 Janvier 2016

Le géopolitologue Jean-Sylvestre Mongrenier, revient sur la situation des Ouïghours, après l’expulsion par les autorités chinoises d’une journaliste de L’Obs, qui écrivait sur le sujet.

Lire la suite...

Ouïghours : la Chine expulse une journaliste de L’Obs

Zaman France, 29 Decembre 2015

Le visa d’Ursula Gauthier, correspondante en Chine de l’hebdomadaire français L’Obs, n’a pas été renouvelé. Une mesure qui l’oblige à quitter le territoire avant le 31 décembre. Les autorités chinoises lui reprochent son traitement médiatique de la répression gouvernementale envers la minorité musulmane turcophone ouïghoure, vivant dans la région du Xinjiang.

Lire la suite...

La Chine expulse une journaliste française en poste à Pékin

Liberation, 25 Décembre 2015

La correspondante de «l’Obs», Ursula Gauthier, fait l’objet d’une campagne violente depuis un mois pour un article déplaisant au pouvoir. La correspondante à Pékin de l’Obs, Ursula Gauthier, a annoncé avoir été informée vendredi par les autorités chinoises qu’elle serait de facto expulsée le 31 décembre.

Lire la suite...

Quand l’EI tente de recruter des combattants en Chine

RFI, 25 Décembre 2015

Appels sur l’actualité revient sur cette vidéo en mandarin postée sur la Toile dans la semaine du 8 décembre par l’organisation terroriste Etat islamique. Quel écho cette propagande peut-elle trouver en Chine ? Depuis sa diffusion, les autorités ont-elles pris des mesures particulières ? Explications avec notre envoyée spéciale permanente à Pékin.

Lire la suite...

Chine: Les musulmans Ouïghours auront leur propre magazine

Oumma, 23 Décembre 2015

Les 13 millions de musulmans du Xinjiang région autonome ouïghoure située  au nord-ouest de la Chine, auront leur propre magazine. L’Association régionale islamique et l’Institut islamique du Xinjiang ont lancé ce bimestriel dont l’objectif est de mieux faire connaître l’islam dans ses dimensions, historiques culturelles et  spirituelles.

Lire la suite...

Chine:procès de l’avocat défenseur des droits de l’homme Phu Zheqiang

RFI, 14 Décembre 2015

Phu Zheqiang n’a rien fait d’autre que donner son avis sur l’actualité chinoise. Sept brefs textes postés sur les réseaux sociaux lui valent une accusation pour « incitation à la haine ethnique » et « provocation de querelles et de troubles ». Sept textes qui ont un point commun : ils critiquent le pouvoir en place.

Lire la suite...

Chine: cabale médiatique contre la journaliste Ursula Gauthier

RFI, 5 Décembre 2015

C’est un article paru le 18 novembre dernier sur le site de L’Obs. Intitulé « Après les attentats, la solidarité de la Chine n’est pas sans arrière-pensées », la journaliste sinologue Ursula Gauthier s’intéresse à la réaction suscitée par les dernières attaques de Paris à Pékin. Notre consœur écrit notamment que la récente attaque d’une mine dans la région autonome du Xinjiang, peuplée de nombreux Ouïghours musulmans, n’était pas un attentat terroriste mais « une explosion de rage localisée ».

Lire la suite...

Chine: la correspondante de «L’Obs» ciblée par Pékin après un article

Le Soir, 2 Décembre 2015

La correspondante en Chine de l’hebdomadaire français « L’Obs », Ursula Gauthier, a été accusée mercredi par Pékin d’avoir « diffamé les politiques chinoises » dans un article évoquant la région du Xinjiang (nord-ouest) en proie aux tensions interethniques. « L’article a critiqué l’action antiterroriste de la Chine, a dénigré et diffamé les politiques chinoises. (Il) a provoqué une vive indignation du public chinois », a déclaré Mme Hua Chunying, porte-parole de la diplomatie chinoise, lors d’un point-presse régulier.

Lire la suite...

Le gouvernement chinois utilise les attentats de Paris pour justifier la répression de la minorité ouïghoure

Epoch Times, 30 Novembre 2015

Immédiatement après les attaques terroristes du 13 novembre qui ont frappé la ville de Paris, le régime chinois a interpelé la communauté internationale en réclamant le soutien à son « combat contre le terrorisme ». La cible du régime chinois n’est autre que la minorité ouïghoure du Xinjiang, également connu sous le nom de Turkestan oriental.

Lire la suite...